Reconstruire le lien entre l'homme et la nature par les images et l'émotion

Un engagement sur

10

ans

En gardant notre regard au niveau de l’individu ou de la nation, nous voyons le monde à travers une petite fenêtre. Changeons d’échelle, pensons à ce qu’il y a d’universel dans notre espèce, pensons Homo Sapiens ! Avec NATURE ENTERTAINMENT STUDIO, travaillons à reconstruire le lien entre l’homme à la nature.

.

Cette ambition a germé au cœur d’un auteur : Luc Jacquet.

Luc est un artiste engagé dans de grandes causes environnementales.

Il a imaginé, avec ses équipes, des concepts d’expéditions mêlant artistes et scientifiques pour créer des œuvres pleines de sens et d’émotion sur chacun de ses projets. Ces expériences ont permis d’acquérir une véritable expertise en production cinématographique, production TV, production de contenus et conception de programmes pédagogiques et de vulgarisation scientifique.

Changement climatique, exploitation exagérée des ressources naturelles, les cris d’alerte ont tous été donnés, des milliers de scientifiques du monde entier nous le rappellent régulièrement. Nous sommes convaincus que le besoin d’aimer et de comprendre le monde est universel. Plus le monde sera compris, plus l’homme en prendra soin. Avec cet objectif positif, nous souhaitons, forts de nos expériences, construire un système économique vertueux, pour produire des films et des expositions d’un nouveau genre, qui font la promotion de ces valeurs. Un modèle économique basé sur un haut degré d’exigence qualitative et artistique qui permet aux œuvres réalisées d’être diffusées dans le monde entier grâce au langage universel des images et de l’émotion.

Le financement du cinéma est aujourd’hui basé sur des préfinancements auprès de distributeurs, de diffuseurs, de co-producteurs,…. Ces sources de financement, apportées par de multiples acteurs avec des intérêts souvent divergents, limitent les ambitions de développer les contenus envisagés.

Le cinéma doit réimaginer la diffusion des œuvres qui repose sur un nombre important d’intermédiaires et qui a le double inconvénient de déposséder l’initiateur de la maîtrise des droits et de réduire considérablement la part de rentabilité à lui revenir.

Le cinéma indépendant doit repenser son modèle de financement s’il veut produire des projets ambitieux et de qualité permettant un rayonnement maximal. Les expériences en production participative se multiplient mais trouvent leur limite dans les montants qu’elles peuvent lever.

Fort des expériences de Luc et de ses équipes et grâce à l’aide d’outils de financement novateurs, ICEBREAKER estime être à même de relever le défi de la production de films et d’expositions d’un nouveau genre, qui feront la promotion des valeurs vertueuses portées par les projets.

Ce modèle de production fondé sur une approche de major studio qui contrôle dans l’espace ainsi que dans le temps la mise en exploitation des produits de l’univers de Luc Jacquet, permettra de diluer le risque des investissements et d’ optimiser la rentabilité.

Chaque projet a pour vocation d’aboutir à la création d’un maximum d’œuvres dérivées telles que (liste non exhaustive) :

  • Film fiction cinématographique long métrage,
  • Film documentaire cinématographique long métrage,
  • Films et séries documentaires télévisuelles
  • Programme de réalité virtuelle,
  • Série web,
  • Expositions,
  • Livres,
  • Œuvres multimédias,
  • E-learning…

Afin d’assurer la qualité de chaque programme, il est nécessaire de financer des expéditions de grande envergure impliquant des durées de tournage, des moyens techniques et des partenariats scientifiques forts et inédits.

L’univers de la blockchain est bien plus qu’un fantasme technologique, ou un lieu de spéculation ; à l’image d’internet, cette technologie réinvente une multitude de concepts et de modèles.

Ici, l’émission de tokens permettra de changer les modes de financements traditionnels.

En complément du financement assuré par le lancement de la STO* et l’émission de Tokens, des financements seront recherchés sur les marchés cinématographiques, audiovisuels, muséographiques…

Des partenariats avec de grandes marques/entreprises, via des stratégies de communication spécifiquement dédiées, seront également proposés.

* Security Token Offering

Ces projets seront suivis sur une plateforme digitale spécialement développée pour fédérer une communauté. Les utilisateurs de la plateforme, propriétaires de tokens, pourront suivre en direct les tournages, des séances de montage et de post-production, ceci grâce à une technologie de diffusion live propriétaire. Ils seront également sollicités pour donner leurs avis sur divers sujets.

 

Ils auront accès à des plateformes de e-learning hébergeant des programmes multi-niveaux en rapport avec les différents thèmes traités dans les films, les documentaires, les expositions et les expéditions. Cet environnement communautaire et ludo-éducatif, développé en parallèle des œuvres de Luc Jacquet, apportera une interaction bénéfique et une réelle valeur ajoutée tant aux membres de la communauté qu’aux projets.

5 PROJETS SUR 10 ANS

GALÁPAGOS
Film - Série TV - Exposition
2019-2022

____________________________

Bienvenue aux Galápagos, laboratoire de l’évolution qui inspira le jeune naturaliste Charles Darwin. Ce décor sera le point de départ d’un grand film pour expliquer au plus grand nombre les mécanismes de cette force fascinante et invisible qui transforme à leur insu tous les êtres vivants de la planète.

Comprendre les mécanismes de l’évolution, c’est aussi mieux comprendre le futur de notre espèce et les incidences des bouleversements qui sont en cours sur notre devenir. Les Galápagos sont en ce domaine riches en enseignements spectaculaires.

SIBÉRIE
Film - Exposition
2019-2024
____________________________

Prendre le temps du voyage et de la contemplation. Que serions-nous sans la nature qui nous inspire, nous fait rêver, nous soigne, nous apaise, nous défie ?

Nous allons embarquer pour une aventure poétique dans l’extrême Sibérie, de Irkoutsk à Hokkaidō. Un film pour marcher au rythme des feuilles rouges qui se colorent jour après jour, du Nord vers le Sud au fur et à mesure que le froid gagne. Que serions-nous sans les paysages, patrimoine immatériel dont la richesse influe sur toutes les grandes civilisations ? Cette balade de vagabond, au rythme lent des hésitations de l’hiver à venir et du caprice des fleuves, sera là pour nous le murmurer.

LASCAUX
Film - Série TV - Exposition
2022-2026
____________________________

D’où venons-nous ? Curieuse coïncidence, lorsque l’homme invente l’art il y a peut-être 30 000 ou 40 000 ans, ce n’est pas lui qu’il représente mais les animaux qui l’entourent. Plus troublant, il représente des créatures qui nous fascinent toujours et cela dans les lieux hors du temps : les profondeurs des grottes. Lascaux les surpasse toutes en beauté et en intensité.

Avec ce film, nous allons faire un voyage dans le temps, plonger 18 000 ans en arrière pour imaginer, par le biais de la fiction, qui furent ceux qui pendant trois à quatre générations peignirent le premier chef-d’œuvre de l’humanité.

LA PLANÈTE CORAIL
Film - Série TV - Exposition
2024-2028
____________________________

Destination les mers chaudes et les îles coralliennes. Nous allons nous faire tout petits pour entrer dans la ville monde, cet immense édifice de corail élaboré par des créatures aussi minuscules que mystérieuses. Le polype de corail, créature bâtisseuse, fait naître par son génie patient un monde original, dans lequel les êtres vivants sont connectés les uns aux autres.

Chacun sait que les zones coralliennes sont aujourd’hui menacées. Explorateurs, nous allons partir à l’aventure dans ce monde si beau et étonnant. Grâce à des techniques de prises de vues uniques, glissons-nous dans cet univers labyrinthique pour voir dans l’infiniment petit, ce qu’aucun œil humain n’a encore jamais vu.

LES WILDNIGHTS
Film Hackathons
2020/2022/2024/2026/2028

____________________________

Le rendez-vous d’une centaine de jeunes cinéastes et vidéastes, une sorte de hackathon du cinéma. Nos expéditions, nos films, nous amènent à enregistrer des centaines d’heures de rushes qui, pour la plupart, ne reverront jamais le jour. Les Wildnights seront consacrées à la redécouverte de ces images.

Rassemblés dans un lieu unique, nos jeunes créateurs auront accès pendant 2 jours à ces rushes et devront réaliser des films en un temps record. Liberté totale leur sera donnée. Un prestigieux jury remettra les récompenses et permettra ainsi de mettre en lumière ces jeunes talents.

LUC JACQUET, LE CINÉASTE DE LA NATURE

J‘ai 50 ans et j’adore l’idée que le monde change. La blockchain est pour moi une véritable révélation, la révolution qui nous manquait pour nous réapproprier, nous, artistes, auteurs, créateurs, la créativité libre, dégagée de toute influence et redynamisée par la suppression des intermédiaires.

Luc Jacquet, printemps 2018

Les films de Luc ont été distribués dans plus de 80 pays et ont reçu de multiples récompenses dans le monde entier.

News

CONTACT


Je souhaite vous contacter

L’ÉQUIPE

Luc Jacquet

Cinéaste engagé pour la nature, oscarisé pour le film LA MARCHE DE L’EMPEREUR.

Après des études supérieures de biologie, c’est à la suite d’un hivernage de quatorze mois en Antarctique à la base française Dumont d’Urville que Luc Jacquet découvre ses deux grandes passions : l’image et la médiation scientifique. Son premier long-métrage, LA MARCHE DE L’EMPEREUR, réunit plus de 25 millions de spectateurs à travers le monde. Il est couronné de nombreuses récompenses dont le prestigieux prix de l’Académie des Oscars pour le Meilleur Film Documentaire en 2006. En 2010, il fonde l’association Wild-Touch avec la volonté d’agir pour la préservation de la nature à travers l’émotion de l’image et du cinéma. Après IL ÉTAIT UNE FORÊT en 2013, Luc Jacquet poursuit son aventure cinématographique aux côtés du glaciologue émérite Claude Lorius en réalisant un nouveau film long-métrage LA GLACE ET LE CIEL, sorti sur les écrans à l’automne 2015. Ce projet est accompagné d’un ambitieux programme transmédias, porté par l’association, autour de la thématique majeure du changement climatique. Aujourd’hui, Luc Jacquet a 50 ans et adore l’idée que le monde change. La blockchain est pour lui une véritable révélation, la révolution qui manquait pour que les artistes, auteurs et créateurs puissent se réapproprier la créativité libre, dégagée de toute influence et redynamisée par la suppression des intermédiaires.

2005 : La marche de l’empereur – oscar du film documentaire
2007 : Le renard et l’enfant
2013 : Il était une forêt
2015 : La glace et le ciel
2017 : L’empereur

Luc a également imaginé et réalisé l’exposition immersive ANTARCTICA au Musée des Confluences de Lyon qui a accueilli plus de 550.000 visiteurs, 3e exposition la plus visitée en France en 2017.

Sophoklès Tasioulis

Sophokles Tasioulis est un producteur de films international basé à Berlin. Il a étudié l’ingénierie aérospatiale à l’Université technique de Berlin (TU Berlin), le design des médias et les arts médiatiques à la BILDO Academy Berlin. Après ses études, il a travaillé pour différents diffuseurs (Arte, BBC, Canal Plus, ZDF) et a fondé THESA Film und Fernsehproduktion en 1991. En 1998, il fonde Hope & Glory Film Productions, dont il a été associé directeur jusqu’en 2001.

En 2001, il est responsable du développement, du financement et de la production de projets avec des partenaires de coproduction allemands et internationaux en tant que membre du conseil d’administration du département Production de Greenlight Media. En 2005, il fonde sa propre société de production Sophisticated Films.

En 2011, il est recruté dans une filiale de la Red Bull Media House, Terra Mater Factual Studios, où il occupe le poste de directeur du cinéma, avant de rejoindre la Red Bull Media House (RBMH) comme directeur mondial du cinéma en 2012. Chez RBMH, Sophokles a supervisé l’activité cinéma mondiale de Red Bull, en tant que responsable du développement, de la production et de la distribution internationale de tous les films de Red Bull Media House.

Dès le début de l’année 2014, Sophokles a recentré l’ensemble de ses activités exclusivement sur sa propre société de production et a été l’un des principaux producteurs du projet Voyage of Time de Terrence Malick, un projet de toute une vie, qui a permis de trouver des partenaires internationaux tels que IMAX et Wild Bunch. Voyage of Time a été en compétition au Festival International du Film de Venise 2016.

Au cours de sa carrière, il a produit et coproduit plusieurs documentaires de renom, dont Cheerleader Stories (2001), Deep Blue (2004) et Earth (2007), ainsi que des longs métrages comme Shoes Of America (2000), The Great Match (2006) et le film d’animation Quest for a Heart (2007) et Among Wolves (2010).

Ses projets ont été distribués par les plus grands distributeurs que sont que Disney, Miramax, Lionsgate, Gaumont, GAGA, Studio Canal…

Sophokles a produit 2 des 10 meilleurs documentaires cinématographiques de tous les temps. C’est un expert international pour les grands documentaires de ce type.

Depuis fin 2016, Sophokles explore les nouvelles possibilités de la technologie blockchain pour l’industrie du divertissement. Il est l’un des rares experts (industrie du divertissement et blockchain) de cette nouvelle technologie et est souvent consulté en conseil. Sophokles croit fermement que les possibilités offertes par cette technologie et le développement de l' »Internet de valeur » ont le potentiel de transformer l’industrie du divertissement dans son ensemble. En 2018 il rejoint LJPF.

Patrick Faivre

Réalisateur audiovisuel pour de grands comptes (EDF, AIR FRANCE…). Patrick se lance dans l’entreprenariat en 1990 et crée l’agence conseil en communication BIG BANG qui emploie aujourd’hui 17 permanents et qu’il dirige encore. En 1998, il crée l’ECOLE BLEUE à Paris, école de design et d‘architecture intérieure. En 2000 il crée D-KLIK INTERACTIV spécialiste des solutions digitales. En 2002 il rachète l’agence GALA COMMUNICATION spécialiste du packaging. En 2003 il crée la société d’édition BOAO EDITION. En 2007 il crée à Bucarest la filiale roumaine de l’agence BIG BANG COMMUNICATION et rachète le studio de création multimédia ANDESYS. En 2008 il rachète l’agence publicitaire MALICE à Lyon. En 2011 il rachète la société de production ASTER, spécialiste des documentaires de nature et animaliers pour CANAL + et France Télévision.

Il travaille alors avec Luc JACQUET sur le développement des films Il était une forêt, La glace et le ciel. Depuis 2018, il travaille avec Luc JACQUET à la création de LJPF et ICEBREAKER pour développer de grands projets artistiques environnementaux.

Dimitri Bélot

Dimitri est titulaire d’un Doctorat en droit international privé. Spécialiste des droits d’auteur, sa thèse « la durée de protection en droit d’auteur et droits voisins » est une étude historique, juridique et économique des systèmes français, européen et américain de la durée des droits associés aux œuvres de l’esprit. Il est également titulaire d’un Master of Science « International Business » du SKEMA Business School. En 2012, il intègre Natixis Coficiné, établissement de crédit spécialisé sur le financement des industries du cinéma et de l’audiovisuel, en tant qu’assistant du Responsable juridique. En 2018, Dimitri intègre le département Média & Entertainment du cabinet d’avocats TAYLOR WESSING, année au cours de laquelle il travaille sur le projet ICEBREAKER.

Il rejoint LJPF/ICEBREAKER en janvier 2019.

Martin Blum

Martin travaille sur les plateaux de cinéma depuis plus de seize ans. Durant ses premières années il a appris en travaillant avec des réalisateurs tels que Alain Corneau, Édouard Molinaro ou Claude Lelouch. Assistant réalisateur, il commence à travailler avec Luc Jacquet en 2006. C’est ce dernier qui lui transmettra la fibre des grands films de nature et avec qui il posera les jalons d’une longue et belle collaboration. De 2012 à 2014, il travaille aux côtés de Jacques Perrin sur le film Les Saisons. De l’Amazonie au désert de Gobi, Martin est rompu au délicat exercice des tournages compliqués à l’autre bout du monde. Il est en charge de superviser le développement de l’ensemble des projets d’ICEBREAKER.

Marysette Moisset

Marysette intervient dans le domaine de la production audiovisuelle et en particulier la production de films et séries, documentaires et fiction, pour la télévision. Marysette possède 34 ans d’expérience dans ce secteur. En 1984, elle intègre Coficiné, établissement de crédit spécialisé sur le financement des industries du cinéma et de l’audiovisuel, en tant que responsable de la gestion des crédits. En 1990, Marysette intègre la banque B.U.O, comme Responsable de la clientèle « production audiovisuelle ». Marysette créée ensuite la société « MM. Conseils » spécialisée dans le secteur de la production audiovisuelle qui propose une assistance juridique, administrative et financière pour tout ce qui concerne le montage financier et juridique des dossiers de production audiovisuelle. En 2008, Marysette intègre la section média/entertainment du cabinet d’avocats TAYLOR WESSING en qualité de juriste. Elle rejoint LJPF/ICEBREAKER en 2019.

L’Advisory Board ou Comité « ICEBREAKER » est un groupe d’experts internationaux dont la mission est d’apporter à LJPF un avis consultatif sur l’éthique, la stratégie des différents projets ICEBREAKER.

Les membres de ce Comité se réuniront au minimum une fois par an et ils établiront un rapport d’expertise explicitant leur analyse des différents projets ICEBREAKER.

Ce Comité sera indépendant des sociétés LJPF et ICEBREAKER, toutefois leur avis sera exclusivement consultatif.

Ce Comité sera présidé et dirigé par Mme Julia MARTON-LEFEVRE.

Le Comité « ICEBREAKER » sera composé de spécialiste des domaines suivants :

Politique environnementale : Mme Julia Marton-Lefèvre

Jusqu’en janvier 2015, Julia Marton-Lefèvre a été directrice générale de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), le plus grand réseau mondial de conservation et protection de l’environnement. En tant que directrice générale, elle a également été PDG du Secrétariat de l’UICN.

Avant de travailler huit ans à l’UICN, elle a été recteur de l’Université pour la paix (UPEACE) des Nations Unies, dont le principal campus se trouve au Costa Rica. UPEACE est une université internationale qui propose des cours, des mises en situation et de la recherche sur des problèmes liés à la paix, au conflit, et à la sécurité environnementale. Avant d’être recteur de l’UPEACE, Madame Marton-Lefèvre a exercé plusieurs fonctions.

Elle a notamment été directeur exécutif de LEAD (Leadership for Environment and Development) International, un programme mis en place par la Fondation Rockefeller pour rassembler et former des dirigeants en milieu de carrière venant du monde entier et travaillant dans différents secteurs afin de renforcer leurs compétences pour pouvoir répondre au mieux aux problèmes liés au développement durable. Julia Marton-Lefèvre a également été directeur exécutif du Conseil International des Unions Scientifiques (CIUS) basé à Paris. Le CIUS est une organisation non-gouvernementale qui rassemble deux catégories d’organisations : des académies des sciences, qui sont des organismes nationaux et des unions scientifiques, organisations internationales et disciplinaires. Elle a commencé sa carrière internationale en travaillant pour le PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement) et a également travaillé à Paris dans les locaux de l’Unesco en tant qu’expert de programme d’éducation environnementale à l’échelle internationale.

Blockchain : Fabian Vogelsteller

Architecte, développeur et leader d’opinion de la technologie blockchain, Fabian Vogelsteller a construit divers projets Ethereum destinés aux utilisateurs et aux développeurs, notamment le navigateur Ethereum Mist, le portefeuille Ethereum et web3.js, la bibliothèque JavaScript la plus utilisée dans l’espace Ethereum. En collaboration avec Vitalik Buterin, Fabian Vogelsteller a proposé le standard de jeton ERC20, qui a initié la vague mondiale des « ICO » et a redéfini les notions d’investissement et de propriété.

Fondation Prince Albert II : Bernard Fautrier

Vice-président directeur général de la Fondation Prince Albert II de Monaco, ministre plénipotentiaire, conseiller spécial du Premier ministre pour les questions de développement durable.